Orthodontie précoce

Un traitement interceptif

à partir de 5 ans

Spécialiste de l’orthodontie précoce, le Docteur Chassaing conseille de traiter les malformations de la mâchoire vers 5-7 ans quand les enfants ont encore leurs dents de lait.

L’orthodontie précoce a pour but d’éviter l’installation de problèmes difficiles à gérer par la suite. Elle permet également d’être plus conservateur (éviter des extractions de dents définitives et des interventions chirurgicales plus tard) et de raccourcir le temps de port des bagues.
Le traitement d’orthodontie interceptive dure en général de 6 à 12 mois.

Avec son équipe, le Docteur Chassaing reçoit les enfants dans l’ambiance colorée et rassurante de son cabinet à Malakoff. Encouragés et encadrés à la maison, ils sont en âge d’accepter les légères contraintes liées au port d’un appareil dentaire.

Orthodontie précoce

Questions-réponses

Les signaux d’alerte physiques
Une malformation visible :

  • Mâchoire inférieure trop en avant ou trop en arrière,
  • Mâchoire déviée d’un côté,
  • Dents qui se chevauchent de façon importante,
  • Dents de devant qui ne s’emboîtent pas,
  • Perte prématurée d’une dent de lait.

Les signaux d’alerte physiologiques
Un enfant qui souffre :

  • Respiration malaisée,
  • Difficultés à mastiquer,
  • Déglutition difficile,
  • Problèmes de prononciation.

Une durée de 6 à 12 mois
L’appareil dentaire agit sur les malformations en exerçant une pression sur la dentition temporaire, mais son action porte en fait sur la croissance osseuse pour corriger les asymétries de la mâchoire.

Porté en permanence, de jour comme de nuit, l’appareil peut être fixe ou amovible. Dans ce cas, votre enfant ne le retire que pour le nettoyer, se laver les dents, et exceptionnellement pour manger.

Pendant la durée du traitement, avec votre aide, il doit prendre quelques bonnes habitudes :

  • Se brosser systématiquement les dents 3 fois par jour,
  • Arrêter de sucer son pouce,
  • Mastiquer doucement,
  • Eviter certains aliments durs, collants ou très sucrés.

Les séances chez l’orthodontiste sont peu douloureuses.

Les jours qui suivent la pose d’un appareil d’orthodontie, la langue et l’intérieur des joues peuvent être irritées. En cas de gêne, votre orthodontiste vous recommandera de passer de la cire orthodontique sur ces zones et la prise d’un antalgique adapté.

Le remboursement de l’Assurance Maladie
Les traitements d’orthodontie précoce (et les traitements orthodontiques commencés avant la seizième année) sont pris en charge par l’Assurance Maladie. Cette prise en charge s’effectue sous réserve de l’obtention de l’accord préalable de la caisse d’Assurance Maladie selon les barèmes fixés.

Voir les barèmes sur le site ameli.fr.


Le remboursement de votre mutuelle de santé
Consultez votre mutuelle pour savoir si la prise en charge, partielle ou totale, de la différence entre les honoraires du cabinet et le remboursement de l’Assurance Maladie est prévue par votre contrat d’adhésion.

Après les 6 à 12 mois de traitement d’orthodontie interceptive, suit une période de surveillance. Elle permet d’attendre l’évolution de toutes les dents définitives et de recommencer un traitement vers 11-14 ans, si nécessaire